J'ai entendu parler d'enfants "rendus" parce que les parents n'y arrivaient pas (je ne pouvais le croire, mais j’en ai eu hélas confirmation), et les gens qui m'en parlaient trouvaient çà tout à fait normal ! Evidemment il y a des jours où c'est dur, tous les enfants "en font voir" à leurs parents, adoptés ou pas ! Et alors ? Au fait, si c'est un enfant biologique, on fait quoi, il faut peut-être autoriser l'infanticide ????????
Mes enfants sont devenus "ma chair et mon sang" dès le test de grossesse, pour les uns et dès l'attribution pour les autres.
Qu'ils soient boiteux, tordus, bigleux, morveux, casse-pieds, paresseux, ou adorables, mignons, en bonne santé, intelligents, sages, ce sont MES enfants, et je me battrais pour eux de toutes mes forces si quiconque s’en prenait à eux.
Je crois que malgré tout ce qu'on endure déjà pendant l'enquête sociale pour l'agrément, il faudrait faire un peu plus attention à cette exigence de perfection que certains émettent, accompagner les futurs parents vers plus de réalisme, et différer l'agrément quand les gens manquent à ce point de maturité.

 

Retour à l'accueil