Lundi 7 août 2006, jour anniversaire de Maman

 

 

 

 

Maman disait que le seul cadeau dont elle rêvait était de réunir tous ses enfants et petits enfants autour d'elle pour ses 70 ans.

 

 

 

 

Elle a été exaucée. Mais ses enfants n'entendaient pas en rester là. Après des mois de discussions et de conciliabules secrets entre Papa et nous par mail et messenger, nous avons peaufiné une stratégie de mise en scène de la surprise.

Papa et Maman sont venus prendre le café chez Catherine. Banal ! Sauf qu'en grand secret, qui a failli être éventé par l'intervention prématurée des livreurs, pendant que nous devisions tranquillement autour de quelques tasses de café plus ou moins serré, Christophe, Véronique et Etienne s'activaient et suaient sang et eau, dans la maison des parents.

Soudain, Papa a eu très envie de rentrer à Ingwiller. Sitôt qu'ils ont eu tourné les talons, Catherine et moi avons battu le rappel des enfants, vérifié leur tenue et la couleurs de leurs mains. Nous avons pris à notre tour le chemin du domicile parental. Nous y avons retrouvé, ô surprise ! Christophe et Patricia et leurs enfants, Véronique et ses filles, Etienne, Emeline et leurs pitchounettes. Maman, tranquillement installée au jardin, n'avait pas l'air étonné de s'être fait confisqué ses clés et son sac à main par Etienne. Elle profitait juste de la douceur de la vie en famille.

Pas étonnée non plus de nous voir débarquer 15 minutes après eux, Catherine et moi avec toute notre marmaille. Mais le dénouement se dénoua brusquement lorsqu'étant conviée à rentrer au salon.

 

 

 

 

 

Nouvelle émotion, son bon vieux salon avait disparu ! Remplacé par un tout neuf, agrémenté de jolis coussins tons sur tons, et d'un ravissant bouquet assorti !

 

 

 

 

Dommage, nous n'avons pas assez de photos pour relater ce magnifique moment, spécialement à l'intention d'Etienne (G.) et de Patrice retenus par leurs missions respectives.

 

Retour à l'accueil