Juste 3 semaines après l'arrivée de nos deux zoulous, il y avait le baptême d'une de mes nièces. Nous y sommes donc allés en famille et les petits ont fait connaissance avec mes parents à ce moment. Je précise que la célébration a eu lieu dans la région de ma belle-soeur, et que donc nous n'étions pas logés dans la maison de famille, l'hôtel nous a permis de nous organiser à notre guise pour le mieux des enfants (chambre communiquant, porte ouverte entre les deux, etc.) Ca s'est super bien passé, nos fils avaient hâte de rencontrer leurs grands parents, surtout mon père (comme il est chasseur, cela lui conférait une aura particulière à leurs yeux, du genre " avec lui, on ne manquera pas de nourriture", ils n'étaient encore pas complètement sûrs et certains qu'il y aurait de la nourriture TOUS LES JOURS, 3 FOIS PAR JOUR ! mes pauvres chéris.)

Pour mes beaux-parents, pas de rencontre, la relation est inexistante puisqu'ils refusent absolument de reconnaître nos deux benjamins comme petits-enfants, ils se sont enfermés dans un préjugé totalement négatif sur l'adoption. Pour eux c'est un acte nuisible à toute la famille ! Mes beaux-frères ont sans doute le même état d'esprit, car leur attitude à notre égard est devenue très très très distante depuis l'arrivée des enfants. Et il y a eu dernièrement une lettre horrible qui a conduit notre fille aînée, qui en fut destinataire, à décider qu'ils n'étaient plus ses grands-parents et même de se renseigner sur le moyen de faire rayer de son état-civil son 3ème prénom qui est celui de sa grand mère paternelle. Bon passons, c'est vraiment quelque chose de très pénible.

 

 

Retour à l'accueil