Dans un commerce de région parisienne, une maman explique que sa fille (21 mois,  et adoptée en Ethiopie) est un peu "sauvage"

La caissière lui répond : "c'est peut être ses origines qui reviennent",

Alors là, la maman choquée essaie d'expliquer que quand elle disait "sauvage", cela voulait juste dire que la petite fille avait du mal à aller vers les inconnus.

Réponse de la gourde : "ah bon, j'avais cru qu'elle était revenue à son état de sauvage..."



chez le français moyen hyper civilisé !

Ah, la force des préjugés !!!

 Moi, je trouve que ç'est plutôt rigolo, au XXIème siècle, on dirait des répliques tout droit sorties de Bécassine ou de Tintin au Congo !!!

Mais les préjugés "ethniques" ne sont pas seulement de notre côté français, voici une petite anecdote qui nous a beaucoup fait rire après nous avoir mis dans l'embarras.

 A Noël, nous avions invité un étudiant isolé qui ne pouvait pas rentrer chez lui pour les fêtes de fin d'année. Il se trouve que ce jeune homme est gabonais. Tilou et Tchatchi l'ont très bien accueilli, mais pendant tout le repas l'ont bombardé de questions, sur sa vie dans son pays. En fait,  nous avons compris (et notre invité aussi, ce qui nous a rempli de confusion) que nos deux loustics croyaient dur comme fer qu'en dehors de l'Ethiopie, tous les Africains vivaient dans les arbres avec un pagne en feuille de palmier et se nourrissaient de bananes et de noix de coco cueillies dans l'arbre...

Heureusement D... a beaucoup d'humour et de gentillesse, et s'est montré très compréhensif. ..

 S'il s'était fâché, qui sait, il aurait peut-être dégainé sa sagaie et fait de nous son dîner !!!

Bon, nous sommes malgré cela devenus amis, même s'il reste un peu "sauvage" oh pardon, je voulais dire timide ! 

 D'ailleurs moi même, je me sens trrrrès, trrrrrrrrrrès sauvage, la prrreuve j'ai toujourrrrrrrrs envie de les manger tout crrrrrrrrrrrrus à forrrrrrrrrce de  








laa dis donc, mes doudous !!!!

Retour à l'accueil