Ah ! Les parasites intestinaux de nos petits venus d'Ethiopie ! Voici ce que j'en sais :

La plupart de ces charmantes bestioles s'attrapent en mangeant de la viande mal cuite (ou crue ou mal conservée) où elles ont pondu,

Ou encore en buvant de l'eau souillée,

Ou en marchant pieds nus.

Les enfants les plus jeunes ont donc peu de risque d'en avoir et ceux qui vivent en ville avec eau courante aussi.

Ceux qui sont restés vraiment longtemps en orphelinats peuvent les avoir tous évacués s'ils ont des conditions d'hygiène correctes.

Mes fils qui vivaient en zone rurale et travaillaient dans les champs en étaient infestés. Il a donc fallu plusieurs traitements pour en venir à bout.

Plusieurs de ces saletés peuvent provoquer des anémies très importantes et d'autres maladies, du foie entre autre. Mais en principe, avec des conditions d'hygiène telles qu'on les conçoit chez nous (WC avec chasse d'eau + entretien, et lavage des mains après chaque mouchage, passage aux toilettes et avant chaque repas), il n'y a pas de risque de contamination entre les membres de la famille.

Concernant les analyses, il est nécessaire, pour enlever tout doute, de faire 3 analyses sur 3 émissions successives de selles (la "bête" peut se "cacher" et ne pas être présente dans l'un ou l'autre) et  1 pour les urines (les premières du matin étant les "meilleures" !) et plusieurs recherches de parasites sont complétées par une sérologie (prise de sang) 

Bon courage pour le laboratoire ! (En principe, si on précise bien l'origine des enfants, les parasitologues savent quoi chercher, notre laboratoire de quartier a fait toutes les analyses et a commandé les réactifs qui leur manquaient ; les biologistes étaient enchantées de voir toutes ces bestioles rares et exotiques !)

Et comme nos fils sont adorables et que les patchs EMLA fonctionnaient bien... chaque visite fut un moment presque agréable conclu par des bisous et des bonbons !

Maintenant, la dernière prise de sang remonte à l'année dernière, mais les garçons continuent à réclamer d'entrer dire bonjours aux dames, chaque fois que nous passons devant leur labo !!!

Retour à l'accueil