L'Ethiopie a récemment révisé les critères d'acceptation des candidats à l'adoption, et parmi ces critères, l'âge maximum des futurs parents, le nombre d'années de mariage exigées ont été revu. Même si je compatis à la peine des adoptants dont le parcours sera encore plus difficile, j'ose croire que ce pays est en train d'émerger et va prendre davantage en main son avenir et celui de ses enfants. Et j'ose penser que c'est une bonne nouvelle pour les enfants qui pourront grandir dans leur pays de naissance, et pour les mamans éthiopiennes qui oseront croire que leur enfant a un avenir auprès d'elles.


(photo aérienne du Lac Tana, dans la région d'origine de nos fils, il a une forme de coeur, il est magnifique, non ?) 

Retour à l'accueil