"Suivre Jésus en portant sa croix, ce n'est pas mettre des boulets à ses pieds, mais des ailes à son coeur, du ciel dans sa vie. La souffrance est l'école du véritable amour"

 

Oui, c'est au moment où l'on accepte de souffrir par amour, que l'on commence à aimer vraiment.

Non, pas se faire taper dessus par un conjoint dérangé.

 Tout ce qui nous dérange chez l'autre, excès, insuffisances, des bricoles qui finissent par taper sur le système.

Ingratitudes, injustices, incompréhensions, négligences, oublis, petites et grandes trahisons.

Souffrance quotidienne non choisie, non subie, acceptée dans l'amour, pleurée même, hurlée parfois.

Des ailes au coeur : l'amour se dilate, s'élève !

Du ciel dans sa vie : Il fait plus clair, près de la Lumière véritable.

Il est le seul amour sur lequel on puisse compter.

Lui seul ne déçoit pas, jamais.

Retour à l'accueil