Vache qui marcheBien souvent, trop souvent, on croit qu'il faut plaindre la ménagère de moins de 50 ans. On l'imagine facilement (d'ailleurs il n'y a rien à imaginer tellement ça doit être creux) si engluée dans son morne quotidien qu'elle regarde passer les jours, jour après jour, comme Pâquerette, dans son pré à St Genest sur Roselle, le Téoz de 16h54. Mais pour qui sait regarder, le traintrain de Mme M-50 devient parfois l'Orient Express avec tous ses mystères (Elle est fan d'Hercule Poirot) ou le TTGV, bref elle sait AUSSI grimper en marche dans le train de l'Aventure, accueillir l'imprévu et faire face à l'horreur.
Ainsi, tout récemment, un samedi comme tous les autres, en fin de journée, Mme M-50 savourait le plaisir de prendre du temps pour se bichonner après une semaine trépidante. (Mme M-50 exerce un emploi à l'extérieur de son doux foyer, c'est une chance : elle a moins de temps pour s'ennuyer et ça la repose de sa bruyante marmaille)
verre-pile.jpgElle venait juste de refermer le robinet à la fin d'une longue douche chaude et posait la main sur la poignée de la porte de la cabine, quand, tout à coup, ... une explosion ! Trempée, nue comme Eve au premier jour, Mme M-50 regarde, terrorisée, le sang qui s'écoule de sa main et les millions d'éclats de verre répandus autour d'elle, sur ses cheveux, ses épaules. La porte de la cabine de douche vient de voler en éclats. Plus moyen de bouger un orteil sans risquer de se couper... L'horreur ! D'une toute petite voix étranglée, elle essaie d'appeler son mari, mais personne ne semble l'entendre. Heureusement, tel un Vaillant Chevalier, alerté par le fracas, le cher et tendre surgit hors de la de la nuit, court vers l'aventure au galopsur son blanc destrier, et vole au secours de Mme M-50, l'aide à sortir du bac à douche, soigne ses plaies et NETTOIE la salle de bain (oui, mesdames, messieurs, il l'a nettoyée ! je vous le jure !) 2 miracles rien que pour cette soirée et dans la toute petite salle de bains d'une ménagère de moins de 50 ans ! (75 kg de verre pilé sur la tête et juste une plaie à la main, c'est mieux qu'un coup de chance, c'est une preuve d'amour) C'est l'année du bris de glace dans cette famille, il ya déjà eu 2 pare-brise et je ne parle pas des verres et plats de Pyrex !
n56656548729_5896.jpgLe lendemain, une autre aventure, burlesque celle-ci, dans une salle de bain aussi ! A la fin de l'après-midi, Mme M-50 prépare le dîner des voraces quand un tremblement sourd ébranle les murs... Ciel ! un tremblement de terre maintenant ?
Plus probablement les idioties de l'un des jouvenceaux, Mme M-50 monte quatre à quatre s'en assurer, elle longe silencieusement le couloir pour mieux localiser l'origine du raffut :...  la salle de bain ! Elle ouvre prestement la porte et découvre une drôle de scène : son benjamin chéri nu comme un ver saute le plus haut possible, sur place en se regardant dans la glace. Surpris, le gamin attrape précipitamment sa serviette pour cacher ce que sa mère avait déjà vu !  Prié de s'expliquer, il prétend qu'il s'échauffe avant de se doucher ! La maman a du mal à se retenir son hilarité, les frère et soeur qui arrivent, attirés par le boucan, eux, sont sans scrupules : ils manquent s'étrangler de rire, s'esclaffent, gloussent... il n'a pas fini d'entendre parler de son échauffement, le petit frère ! Je ne rendais pas compte que la douche quotidienne était une telle épreuve pour nécessiter une mise en route cardio-musculaire. Se laver est tellement pénible pour un garçon de 11 ans !
Pas mal pour un week-end ordinaire ! En fait Mme M-50 ne s'ennuie JAMAIS ! C'est juste qu'on ne regarde pas bien son quotidien !
Retour à l'accueil