tragicomix.pngJusqu'à ce que Tragicomix devienne le nouveau chef de notre petit village, je n'avais jamais, jamais entendu parler de "management à l'affect". (*) Ce terme m'était tellement étranger que j'ai d'abord compris "management à la fête"... (ben oui, je deviens un peu dure d'oreille) La folle du logis m'a fait entrevoir des breefings avec huîtres et champagne, musique d'ambiance et blouses décolletées pailletées... Mais une collègue plus réaliste, l'ouïe plus affutée, m'a fait redescendre sur terre !

Devant l'équipe médusée et sceptique (pas septique : nous pratiquons la désinfection des mains au SHA, avant et après !) et aux côtés de  Nitroglycérine gloussante et Galantine minaudante, c'est comme ça que Tragicomix s'est présenté : "moi je manage à l'affect" (WOAOUWAGLOUPS)

nitroglycerineNous connaissions le management traditionnel dit "à la carotte et au bâton" qui pour être rétrograde avait du moins l'avantage de récompenser les mérites de nos braves guerriers.

Mais le "management à l'affect", kesako ???

D'après mes observations c'est une façon de diriger très innovante :

le chef n'est pas souvent dans sa hutte de chef, on peut le voir souvent mettre la main à la pâte avec Cetautomatix, sinon en train de fumer dans le futur patio des salariés, à 2 pas des vannes de gaz ;

  il écoute attentivement les doléances de ses subalternes quand ils ont eu la chance de le trouver, on en ressort réconforté ou calmé (selon l'état d'esprit du départ) mais cet entretien est rarement suivi d'effet ;

 il est capable de perdre tout contrôle et d'exploser en public si un subalterne se permet de le contrarier (c'est vrai, c'est pas bien) ;                                                       galantine (2)apparemement il laisse les basses oeuvres à ses "hommes" de main : Galantine et Nitroglycerine prennent leur pied en tyrannisant le petit personnel... quitte à tendre un mouchoir si une employée éplorée vient se plaindre du traitement qu'elle a subi, je ne dirais pas que Tragicomix va jusqu'au câlin dans ce cas...

mais Mme Agecanonix n'a apparemment pas renoncé à le vamper...

Je ne sais pas si cette nouvelle méthode fera école, toute l'équipe est en mode "wait 'n see", tellement à cran que les âneries se multiplient... 

 

 

 

 

 

Bonnemine(*) petit résumé des épisodes précédents : il y a environ 4 mois, Bonnemine, la chef de notre village est arrivée de bonne heure (si ce n'est de bonne humeur) comme tous les matins. Et puis brutalement elle a disparu... c'est comme si la terre l'avait englouti et que les MIB étaient venus "flashouiller" la plupart de ses collaborateurs, car son souvenir a disparu avec elle... Personne ne parlait plus d'elle, ou alors pour se livrer aux spéculations les plus fantaisistes, à mots couverts... une pseudo version officielle parlait d'un arrêt maladie...

 

 

 

falbalaMais Bonnemine a immédiatement été remplacée par Falbala, qui s'est assise sans état d'âme sur le bouclier de commandement encore chaud de notre chef et a commencé à tripatouiller ses tiroirs et ses dossiers.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

caius bonusPlusieurs semaines plus tard, Caïus Bonus en personne a rassemblé les membres du village pour annoncer que Bonnemine était désormais bannie et serait prochainement remplacée... Quelques jours se sont écoulés avant que Tragicomix nous soit présenté comme notre nouveau chef...

Retour à l'accueil