Heureux ceux qui pleurent, car il n'est pas de larmes impures. En chacune d'elles brille un fragment d'éternité, toute larme a sa source dans un autre monde. (André Frossard)

 

rosaire-en-bois_2495_1.jpgC'est tout de même embarrassant d'avoir oublié ses mouchoirs à la maison.

Puis-je considérer ces larmes comme les perles du Rosaire qui ne parvient pas à franchir

mes lèvres ? Faut-il que je le prie avec les yeux ?

Retour à l'accueil