Quelques fois, on rencontre un dermatologue récalcitrant qui refuse les conseils ou recommandations de nos OAA et hésite à prescrire la fameuse Griseofulvine !
Pour nous, le traitement de la teigne a été de l'ordre du systématique !
Pas de prélèvement, pas de lésions visibles, juste les analyses permettant de s'assurer qu'il n'y avait pas de contre-indication à la Griseofulvine. Et ensuite 8 semaines de traitement oral par Griseofulvine, avec la surveillance biologique nécessaire ; + shampooings de Ketoderm 2x/semaine.
Aucun effet secondaire chez nos enfants qui ont pris leurs médicaments sans difficulté.
La teigne est très ... teigneuse (elle "s'accroche" ) et assez contagieuse. Des revues médicales relatent des cas de teignes transmises par l'intermédiaire d'un nounours (ou autre doudou), 12 à 18 mois après l'arrivée d'un enfant asymptomatique. ..
Dès qu'un de nos enfant doit entrer en collectivité, je crois qu'il vaut mieux éviter qu'il risque d'en être exclu, même du regard, parce qu'il sera soupçonné d'avoir "refilé" çà à un autre.
Leur situation d'enfant adopté, de couleur, d'origine étrangère, n'est déjà pas facile à faire accepter aux autres, ne leur compliquons pas la tâche ! Même si les instits ou animateurs divers sont très bienveillants, ce n'est pas le cas de tous les autres parents, ni de tous les autres enfants.
Concernant les prélèvements, ils peuvent être négatifs à l'analyse pour plusieurs raisons, même en cas de teigne visible. (traitements locaux dispensés à l'orphelinat, lésion "éteinte".... )
Montrez à votre dermatologue les documents de votre OAA, ceux que vous pouvez trouver sur le Net...  s'il persiste à refuser, n'hésitez pas à "changer de crèmerie" !

 

Retour à l'accueil