Mon aînée et mon benjamin s'entendent comme larrons en foire ;

la première est dotée d'un coeur tendre, d'une patience infinie et d'une indulgence sans bornes pour le second, qui, lui, est d'une rouerie machiavélique.

Mais quelques fois, comme dans la pub "Tu dépasses les bornes des limites, Maurice, Tchatchi !"

Séance de vaisselle :

Petite Poulette et Tchatchi s'y collent, c'est leur tour.

Poulette : je lave, tu rinces, j'essuie, tu ranges, d'accord ?

Tchatchi : d'accord

La vaisselle commence, le lavage avance bien, le rinçage traîne un peu...

Tchatchi pousse des soupirs à fendre l'âme et le coeur tendre de sa grande soeur.

Poulette : Tu veux que je t'aide à rincer et tu finis la vaisselle ?

Tchatchi : oui, mais alors c'est toi qui essuies ?

Poulette : Si tu ranges ensuite OK !

Tchatchi s'empresse : il ne reste plus que 2 assiettes à laver dans le fond de l'évier. Forcément Petite Poulette qui doit rincer puis essuyer se laisse distancer et notre filou commence à danser d'un pied sur l'autre :

- C'est long, j'ai besoin de faire pipi moi !

- Tu exagères, c'est toi qui ne voulais plus rincer !

- Oui mais j'ai fini de laver ! et maintenant je suis vraiment pressé !

- ben tiens donc !

Ce n'est pas la peine que je vous fasse un dessin,  Tchatchi a filé et n'a plus reparu...

Sa conception de la vaisselle en collaboration c'est donc laver 2 assiettes (sur 6 couverts) et laisser le reste du boulot à sa chère grande soeur, qui aura juste un bisou de consolation...

 

Retour à l'accueil